Julien Clerc nommé Ambassadeur de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

Le 28 octobre 2003, Julien Clerc a été nommé Ambassadeur de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) pour la francophonie. Il est la première personnalité de nationalité française à devenir le porte-parole de la cause des réfugiés.

Page rédigée par Sandra et Violaine

Partir

En 2002 Julien Clerc fut contacté afin que la chanson « partir » puisse illustrer la campagne d’information de l’UNHCR sur les réfugiés afghans.

« Jamais je n’aurais pu imaginer en composant cette chanson qu’elle servirait un jour à témoigner de la douleur des réfugiés. » s’exclamait Julien Clerc.

Le mardi 28 octobre 2003 il est élevé au rang d’Ambassadeur de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Julien Clerc ambassadeur de bonne volonté
Julien Clerc et derrière lui, Bernard Kouchner
© Eliot Press

En cliquant sur ce lien, vous aurez plus d’information quant à
– Qu’est ce que l’UNHCR ?
– Qu’est ce qu’un ambassadeur de bonne volonté ?
– Extrait du discours de Julien Clerc lors de son investiture

Première mission au Darfour (Soudan) première étape d’un engagement

En mars 2004, Julien Clerc accomplit sa première mission en tant qu’Ambassadeur de Bonne Volonté à l’Est du Tchad. Là il se rend dans un camp où sont regroupés 110 000 réfugiés soudanais. Ces personnes ont fui les combats de la région du Darfour (à l’Ouest du Soudan) et se retrouvent dans un désert isolé à l’Est du Tchad.

Julien Clerc rencontrent à Mahamata (frontière tchado-soudanais) des réfugiés qui lui ont racontés comment, victime du chaos politique entre rebelles et armées régulières, ils se faisaient attaquer et dans quels conditions ils ont dû fuir. Julien Clerc, ému par « l’horreur de l’exil », fut touché par le traumatisme subi. Cette rencontre a renforcé son désir de s’engager et de, comme il le dit:  » contribuer à ma façon, ajouter une pierre à l’édifice

Pour lire ses déclarations, cliquez ici

Lors de ce voyage, Julien Clerc était accompagné par une équipe de télévision de l’émission « Envoyé Spécial » (magazine d’information de France 2). Le documentaire co-réalisé par Julien Clerc est intitulé : « le cœur au clerc » fut diffusé sur France 2 le 29 avril 2004.

2005

Depuis lors, Julien Clerc a effectué une seconde mission sur le terrain en avril 2005 dans la région de Banio au Cameroun en faisant partie du convoi qui escortait des réfugiés nigérians dans leur pays et «en partageant ainsi en direct la joie de ces quelques réfugiés qui peuvent enfin regagner leur pays, malgré la peur du devant qui reste vraiment inconnu » (information tirée du site web « Le messager » aujourd’hui disparu…).

Julien Clerc a aussi fait de nombreuses apparitions médiatiques en 2005 pour parler de son engagement, à participer activement à la collecte de fonds privés et à prêter sa voix à des spots radio à l’occasion de la journée des réfugiés du 20 juin 2005.

Reportage sur Julien Clerc Ambassadeur de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Julien Clerc au Tchad
Image tirée du reportage « Envoyé Spécial » diffusé sur France 2.

2007

L’opération « Il faut sauver le Darfour » avait été lancé par le journal « Pélerin » en février 2007. Cette pétition appelait tous les citoyens à se mobiliser pour l’ouverture de « couloirs humanitaires » afin de  des centaines de milliers de vies ».

Julien Clerc prêtant sa voix pour accompagner la vidéo sur le Darfour mise en ligne sur notre site. Cliquez ici pour voir la vidéo

Clos en mai 2007, cette mobilisation a permit de recueillir 60 000 signatures.

Julien Clerc ambassadeur de bonne volonté de l’UNHCR
La mission d’un Ambassadeur de bonne volonté de l’UNHCR pour la Francophonie

UNHCR
Découvrez plus d’information sur la mission de l’UNHCR depuis 1950